Panier 0 0,00

Logo Blaune - Vêtements éthiques faits en Europe et en France

La création de Blaune 

Dans les années 2000, l’industrie de la mode a connu l’essor de la fast fashion.
Dans ce modèle économique, les collections s’enchaînent à un rythme effréné et les prix sont réduits par tous les moyens. La qualité des produits s’en voit amoindrie et la production est délocalisée dans des pays moins-disant socialement. Les consommateurs sont poussés à acheter toujours plus de vêtements pour suivre les “tendances”, les stylistes sont stérilisés par une logique du chiffre, l’offre est uniformisée et les marques déploient un arsenal de techniques pour vendre les pièces qu’elles produisent en surnombre. Ce modèle de production participe largement au désastre écologique que nous connaissons. Au gaspillage vestimentaire sans précédent (92 millions de tonnes de déchets textiles chaque année) viennent s’ajouter le gaspillage de l’eau, la pollution chimique et les émissions de CO2.  

Nous ne pouvons pas continuer à acheter (et jeter) autant de vêtements en toute impunité : c’est pourquoi nous avons créé Blaune. 
Nous mettons tout en œuvre pour vous proposer des pièces responsables que vous ne vous lasserez pas de (re)porter : des pièces qui vieillissent bien avec des coupes travaillées et des designs singuliers. 

Notre recette

Nous élaborons chacune de nos pièces selon une recette bien précise.

Les ingrédients :

• Des stylistes à la créativité libérée :
C’est l’ingrédient magique à utiliser pour proposer des pièces à l’originalité renouvelée qui rompent avec l’uniformité et le caractère éphémère des tendances de mode. Nous l’utilisons parce que nous sommes convaincus que le design d’un vêtement fait partie intégrante de sa durabilité et qu’un style vu sur tout le monde est l’assurance de se lasser rapidement (et de partir tout aussi rapidement en quête de nouvelles pièces).

• Une fabrication responsable :
Nous sélectionnons minutieusement chacun de nos partenaires (stylistes, modélistes, tisseurs, tricoteurs, confectionneurs) en fonction de leurs savoir-faire et de leurs engagements. Nous privilégions les partenaires à proximité pour faciliter les échanges et les rencontres (les vraies, celles en face à face).

• Un supplément d’âme :
Nos pièces ont une histoire : celle que nous écrivons main dans la main avec vous, nos stylistes et nos fabricants… Et ce petit truc en plus qui les rends vibrantes (un passepoil coloré, une allure vintage, une douceur infinie…).

La préparation :

Étape 1

Nous dénichons un·e styliste débordant·e de créativité.

Étape 2

Nous lui laissons carte-blanche pour décliner cette pièce en deux propositions de designs.

Étape 3

Ces deux propositions sont soumises à vos votes.

Étape 4

La proposition la plus plébiscitée est prototypée puis proposée en précommande.

Étape 5

Les pièces précommandées sont produites en adéquation avec nos engagements éthiques et éco-responsables.

Pourquoi ce nom ?

BLeu + jAUNE = BLAUNE

Blaune est une contraction de bleu et de jaune. Un nom vert qui évoque notre engagement en faveur d’une mode respectueuse de l’environnement… Et qui fait écho à notre fibre artistique !   

Qui est derrière Blaune ?

Il y a moi, Nelly Dire, 25 ans.  

Une expérience en tant que cheffe de projet du festival de Bande Dessinée Des calanques et des bulles (20ème édition, 2018) et un stage auprès des co-fondateurs de l’entreprise Le Chocolat des Français m’ont donné l’envie d’entreprendre.  

Pourquoi dans le secteur du prêt-à-porter ?  
À deux ans, j’ai commencé à m’habiller “toute seule”. Ce fût le début d’une belle aventure où la mode était un inépuisable terrain de jeu.
La prise de conscience écologique, la découverte des conditions de travail des ouvriers textiles et ma lassitude face à ma penderie pleine mais vide (le fameux “je n’ai rien à me mettre”) ont eu raison de ma légèreté.  
Et si une autre mode était possible ? Une mode qui ne détruit pas la planète. Une mode qui tient compte de tous les humains impliqués dans le processus de production. Une mode qui ne nous pousse pas à accumuler tout un tas de vêtements qui ne nous satisfont que moyennement. Une mode qui nous permet de constituer notre propre style, loin de la fast fashion et de ces 128 tendances annuelles (j’exagère à peine quand je dis ça). Bref, une mode plus slow où tout le monde trouve son compte ! 

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.