Mode responsable

Consommer mieux… et moins

Dans les années 2 000, l’industrie de la mode a connu l’essor de la fast fashion.

Le modèle économique de la fast fashion

La fast fashion est un modèle économique dans lequel notre désir de nouveauté est constamment exploité. Les tendances et les collections s’enchaînent à un rythme effréné et les marques déploient un arsenal de techniques pour vendre les pièces qu’elles produisent en surnombre (je vous invite à lire cet article à ce propos).

Tant et si bien que nous sommes poussés à acheter toujours plus de pièces, que nous portons peu, dont nous nous débarrassons rapidement et que nous remplaçons à chaque nouvelle mode. 

Afin de pousser à la surconsommation, les prix sont réduits par tous les moyens. La qualité des produits s’en voit amoindrie, la production est délocalisée dans des pays où les conditions des travailleurs sont terribles et il n’y a aucune considération pour l’environnement (attention au greenwashing)… Ce qui fait de l’industrie de la mode une des industries les plus polluantes du monde. 

  • Elle produit 8 à 10% des émissions de CO2*
  • Elle est un des principaux consommateurs d’eau (avec 79 000 milliards de litres d’eau utilisés chaque année)*
  • Elle est responsable de près de 20% de la pollution industrielle des eaux*
  • Elle contribue à près de 35% de la pollution micro-plastique des océans*
  • Elle produit plus de 92 millions de tonnes de déchets textiles chaque année*

Source : K. Niinmäki, G. Peters, H. Dahlbo, P. Perry, T. Rissanen, A. Gwilt. The environmental price of fast fashion. Nature Reviews, Earth & Environment, Volume 1, p 189-200. 

Il est nécessaire de consommer mieux... et moins

Le modèle de la fast fashion ne peut pas perdurer.

Il faut mettre fin à ce modèle dans lequel la mode est devenue jetable et prendre conscience de l’urgence qu’il y a à ce que nous modifions nos comportements d’achat. Il est nécessaire de consommer mieux… et moins !

Il faut que nous rallongions la durée de vie de nos produits :

  • En prenant le temps d’apprécier pleinement la mode pour répondre à notre besoin d’identité personnelle plutôt que de suivre les tendances qui s’enchaînent à un rythme effréné
  • En faisant confiance à nos goûts et en achetant des pièces qui nous correspondent et nous apportent entière satisfaction
  • En achetant des produits de meilleure qualité que nous pourrons porter plus souvent en les associant et les assortissant au nombre limité d’articles de notre placard (c’est le concept de la « capsule wardrobe » inventé par Suzie Faux au milieu des années 1970)
  • En bannissant les achats impulsifs !

2 commentaires

  1. Veronique Dire a dit :

    Vous faites partie de ceux qui construiront le monde de demain… Un monde qui respecte les autres et notre planète…

    1. Merci beaucoup pour votre message Véronique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *